Les 4 secrets qui m’ont permis de passer d’un niveau amateur à semi-pro

Pâtisser comme un chef : les étapes

1 – Maitriser les recettes de base

La première clé est de maitriser les recettes de base les plus équilibrées possibles. Quand je parle de maitrise, cela implique trois choses :
  1. Vous devez d’abord utiliser les recettes les plus équilibrées possibles pour avoir un équilibre parfait.  
  2. Vous devez maitriser la technique qui est indispensable en pâtisserie. Si par exemple, vous ne maitrisez pas totalement la technique sur une recette de meringue italienne, il vous sera impossible d’obtenir un bon entremets à base de mousse aux fruits ou encore de réaliser des macarons. J’ai pris la meringue italienne comme exemple mais chaque recette comporte des éléments qui sont techniques et qui demandent une certaine maitrise. Malheureusement, comme je l’évoque régulièrement, les personnes qui écrivent des recettes ont tous appris la technique à l’école et ne mentionnent donc pas tous les éléments à propos de la technique dans leur recette. Ce qui évident pour les chefs ne l’est pas forcément pour vous, c’est aussi pour cela qu’il est intéressant de suivre un blog et de pouvoir interagir avec les bloggueurs qui ont connu les mêmes interrogations que vous. Cependant, tant que vous ne maitriserez pas la technique, il sera très compliqué voir même impossible de réaliser des gâteaux dignes de grands chefs.
  3. La troisième chose lorsque je parle de maitrise est de pouvoir imaginer quel goût et texture caractérise chaque recette de base avant même de l’avoir goutée. Sans cela, il est bien sûr impossible de créer un gâteau équilibré, vous y arrivez peut-être avec un coup de chance mais rien n’est plus sûr. En fait, ce serait comme essayer de peindre un tableau en utilisant des tubes de peintures dont vous ne connaissez pas la couleur. Vous voyez un peu ce que je veux dire ? Je vous imagine déjà en train de vous dire « Mais je ne pourrais jamais tout goûter et me souvenir de tout ! » Bien sur que non, il n’est pas question de ça puisque de nombreuses personnes l’ont fait avant vous et peuvent vous décrire les caractéristiques des différentes recettes de base.

2 – Savoir associer les saveurs

Passons maintenant à la deuxième clé essentielle pour créer ses propres gâteaux. Cette deuxième indispensable est de savoir comment associer les saveurs entre elles afin d’obtenir une harmonie générale tout en mettant en valeur chacune des produits utilisés. Vous remarquerez qu’un gâteau qui procure de l’émotion est toujours caractérisé par des goûts francs et identifiables. Vous devez savoir quels sont les saveurs qui vont s’associer ensemble et dans quelles proportions vont-elles offrir le meilleur d’elles-mêmes. En fait, c’est un peu comme si vous deviez posséder un guide d’association des saveurs.

3 – Savoir associer les textures

La troisième clé touche l’association des textures. De même que pour le goût, il est impératif que vous sachiez comment associer les textures et que vous sachiez quelles sont les recettes qui s’associent entre elles et lesquelles au contraire se détestent. Après le guide d’association des saveurs, il vous fait également un guide d’association des textures. Attention quand je parle de guide, ce n’est pas forcément, un guide au sens propre, mais il vous faut des références inconscientes qui vont vous permettre de vous diriger vers l’harmonie et l’équilibre. 

4 – Intégrer sa propre sensibilité dans ses créations

Et la dernière chose qu’il est peut-être le plus compliqué à définir lorsque l’on est amateur mais qui est à mon avis une des choses les plus importantes pour procurer de l’émotion, c’est d’arriver à découvrir sa propre sensibilité et de pouvoir l’intégrer dans ses créations. Cependant, c’est vraiment ce qui va faire la différence entre un très bon gâteau et un excellent gâteau qui va susciter une réelle émotion. 

Télécharge gratuitement mon livre "Entremets d'exception"

* indicates required