Comment être créatif en pâtisserie ?

Télécharge gratuitement mon livre "Entremets d'exception"

* indicates required

Comment être créatif en pâtisserie lorsqu’on pense ne pas l’être ?

La créativité c’est inventer, expérimenter, grandir, prendre des risques, briser les règles, faire des erreurs et s’amuser.
MARY LOU COOK

Hier j’ai eu la chance de dîner avec une personne qui m’a ouvert les yeux sur mon blog. En fait, cette personne m’a dit : « Julien, ton blog, ce n’est pas toi, c’est une pâle copie de ce que font les chefs »

Ok, merci du compliment, l’orgueil en prend un coup mais ouvrons un peu les yeux, une bonne moitié des articles se basent sur des reproductions recettes de chefs plutôt pas mal reproduites, certes mais seulement copiées…

Alors, Oui, il est intéressant d’apprendre les bases et reproduire quelques recettes lorsque l’on débute. Mais il faut aussi savoir s’en émanciper !

Les recettes dont je suis le plus fier sont mes propres créations, celles qui viennent de moi, de ce que j’aime, de mon goût à moi et j’imagine que c’est cela doit être pareil pour vous, non ? N’est-ce pas dans vos propres initiatives que vous êtes le plus satisfait de vous ?

Apprenez en copiant si vous voulez mais dès que vous le pouvez, créez vos gâteaux, autorisez-vous à exprimer votre propre sensibilité et votre gourmandise.  Vous n’êtes pas Christophe Michalak, Pierre Hermé ou Je ne sais quel grand chef, mais vous êtes vous et je suis moi, c’est ça le plus important 🙂

Devenir créatif en pâtisserie

Si vous ne faîtes que copier, vous ne serez jamais qui vous êtes vraiment et ce que vous aimez réellement. Si vous voulez que vos gâteaux vous procurent de l’émotion, la seule solution est qu’ils viennent de vous !

Tout le monde dé-sucre les recettes à l’heure actuelle mais si vous aimez le sucre, c’est OK, sucrez vos recettes. Je n’ai pas peur d’affirmer que je prefère ce qui est sucré que certains gâteaux dé-sucrés, que j’aime la crème au beurre même si elle est complètement démodée, peu importe que la tendance soit au dé-sucrage et à la légreté !

Etre créatif en pâtisserie

Alors, oui, je vais être critiqué en postant cet article, beaucoup diront que je suis prétentieux de dire que je suis capable de créer mes propres gâteaux et que je les kiffe ! Peu importe, ce que les autres pensent, faîtes la pâtisserie comme vous l’aimez et vous verrez que les gens autour de vous s’en régaleront davantage. Les gens qui vous aiment ne veulent pas manger du MOF, ils veulent manger ce que vous leur avez fait avec amour, un point, c’est tout !

Le succès, c’est faire ce que tu veux, quand tu veux, où tu veux avec les personnes que tu veux autant que tu veux

Tony Robbins

Et si il en était de même avec la pâtisserie ?

Tout ça pour vous dire que si je peux le faire, vous pouvez le faire !

Si tu veux aller plus loin et découvrir comment je procède pour m’inspirer, créer… La réponse en cliquant ici !

Si cet article te parle, laisse moi un commentaire. Si il ne te parle pas, j’aimerai également que tu me le dises 😉

Et je tenais à vous remercier pour votre fidélité et l’intérêt que vous portez à mon blog, je ne vous le dis pas assez mais MERCI A TOUS !

Etre créatif

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Télécharge gratuitement mon livre "Entremets d'exception"

* indicates required

You may also like

22 commentaires

  1. Tu as tout compris. Si j’aime « copier » à la maison, c’est pour inviter le chef ou l’ami blogueur de façon « symbolique » à notre table, pour me souvenir combien il est important à mes yeux. D’où le fait que tu vois plus de recettes d’un certain chef sur mon blog que d’autres…
    Oui, invente, crée, imagine et laisse toi libre de faire ce que tu veux!
    Qui peux critiquer? Il faut d’abord oser!
    « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe » (pour te faire rire)
    Bises à toi et à très vite

  2. Que dire… si ce n’est que je suis fier d’avoir une source d’inspiration comme toi dans ma vie.

    Hier soir, j’ai appliqué tes conseils à la lettre : j’ai fait mon gâteau fétiche. Le truc basique qui ne cesse pourtant de m’émouvoir. Mais au lieu de suivre la recette à la lettre, je me suis pris au jeu de l’improvisation. En sortant du four, c’était prometteur. Dégustation ce soir.

    A bientôt j’espère !

    Bises

    Jean-Phi

  3. Je suis d’accord ! Pour l instant je suis les recettes à la lettre mais je ne me suis mise a la pâtisserie réellement que depuis décembre. Mais déjà il y a plein coquille dans les recettes des chefs ( exprès ???) donc déjà j innove car j ai souvent été déçue du résultat tant par les textures que l’esthétique par contre jamais pour le goût donc je persiste !!
    Alors oui Ose , du coup je t imiterai et puis apres j oserai !!

    1. Bonjour Fleurdekookiss,
      Oui, il peut y avoir des coquilles, c’est pour ça qu’il est important de maitriser les bases et d’être capable d’analyser à première vue si la recette est OK, cela demande un peu d’expérience que tu vas acquérir au fil du temps 🙂
      A bientot pour de nouvelles recettes, je suis ravi de pouvoir t’inspirer 😉

  4. Salut Julien
    Rien d’ anormal à ce que les patissiers amateurs dont ceux qui tiennent un blog reproduisent dans leur blog les recettes des chefs lues dans les magazines comme fou de patisserie par exemple. Ne revons pas . Seuls les patissiers de bon niveau ( relais desserts par exemple ) sont capables de créer des produits originaux ( je ne parle pas de modifications de recettes à la marge mais bien de realiser des gateaux originaux ). Bien sur l’ interet pour le passionné c’ est d’ essayer de personnaliser ses desserts cependant consciemment ou inconsciemment il s’ appuie sur ce qu’ il a vu ou lu . Apres la patisserie c’ est comme la course à pied plus on en fait meilleur on est, car la difficulté c’ est pas finalement d’ apprendre à faire les appareils de base ( pates, cremes, biscuits etc..) mais le stade suivant les montages et dressages ( travail à la poche, à la spatule …) qui necessitent une pratique tres soutenue presque quotidienne si on veut acquerir l’ habileté et la rapidité que le professionnel a. Les blogers ont peut etre la chance de pouvoir patisser souvent et d’ etre financés par des partenaires. Pour les autres il faut avoir le temps et …..l’ argent . La patisserie pour nous amateurs c’ est se faire plaisir en pratiquant quand on le peut et là je te rejoins faire plaisir et regaler ( si possible ) ses amis.
    Amitiés gourmandes

    1. Bonjour Jean,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Tu as en partie en raison même si je ne partage pas ta vision sur tous les points.
      Effectivement, les chefs auront plus de facilité à créer et à taper dans le mille mais en tant qu’amateur, nous devons nous autoriser à réaliser ce qui nous passe par la tête peu importe ce que les gens disent 🙂
      En n’oubliant jamais de prendre du plaisir pour faire plaisir aux autres 🙂
      Très bon week end à toi !

  5. Julien.
    Pâle copie a dit ton ami ! Moi je dis superbes copies.
    En amateur je pâtisse depuis plusieurs années et je copie mais sans les astuces des pros et leur technique qui ne sont jamais indiquées avec les recettes, ce sont pour le coup de bien pâles copies. J’innove parfois mais j’ai quand même du mal à imaginer/marier les différents produits et goûts pour obtenir des gâteaux équilibrés et j’aimerai tant y arriver car effectivement la création est réellement ce que je recherche.
    Je compte beaucoup sur ton programme de formation pour m’aider. Déjà j’ai mis en application deux ou trois conseils et explications indiqués dans la première session et le résultat est vraiment super en particulier les recettes des crèmes base fruits et chocolat de Valrhona. C’est très encourageant et je suis impatient de lire la suite.
    Je te remercie pour ton investissement dans ton blog que je suis avec intérêt.

    1. Merci Yannick pour ton commentaire.
      J’ai hâte que tu découvres la partie sur la création car c’est vraiment ce qui m’anime et le plus important pour vraiment prendre du plaisir à pâtisser !
      A bientôt
      Julien

  6. Bonjour.
    Personnellement je « copie » les recettes pour avoir des idées de bases ou d associations… et après je m éloigne ou fait d autres montages.
    C est en testant que l on apprend… mais il faut d abord maitriser les bases avant de s en affranchir !
    Bonne vie au blog qui prend soin de nos lignes, courbes 😉
    Cordialement.

  7. merci ,pour l instant je copie beaucoup j adore, j ai peur de me lancer seule dans mes idées j ai des idées mais doit beaucoup a apprendre ,j adore ce que vous faites merci et bonne continuation faites nous revé salivé encore

    1. Bonjour Sandrine,
      Merci beaucoup pour ces encouragements 🙂
      N’hésite pas à te faire plaisir, peu importe si ce n’est pas parfait
      Il n’y a pas d’échec : chaque tentative est une occasion de se rapprocher du succès 🙂
      Très bon week end
      Julien

  8. Salut julien ! J’adore ton blog et te suit régulièrement.
    Ce que cette personne t’as dit m’ouvre aussi les yeux en la lisant, je suis totalement d’accord avec elle. Mais moi qui suit dans la profession, j’aime avoir des idées mais je les voient ensuite sur les plus grandes tables preuve qu’elles ne sont pas nouvelles finalement alors parfois je ne les réalise pas.
    Une chose qui me freine dans mes créations c’est le fait de me dire « je ne veux pas faire comme les autres ». Je me mets ce mot d’ordre car je n’aime pas recopier…parfois il m’arrive évidement de tester des recettes déjà établit, des recettes de bases mais pour moi se n’est pas totalement recopier car l’intégration dans nos créations sont libre je pense, car nous les accommodons différemment. La cuisine c’est avant tout donner de sa personne, mais, tester, maitriser les bases déjà établit permette la création !
    Une chose est sûre c’est que même si tu intègre des recettes de chefs dans tes créations, tu as du talent, continue ! J’espère avoir ton niveaux dans quelques années 😉
    PS : vive la crème au beurre !!!!

    1. Wahhhou, merci beaucoup pour ton message !
      J’aime beaucoup ton commentaire avec lequel je suis totalement d’accord.
      Dans quel genre d’établissement travailles tu ?
      A bientot
      Julien

      1. Je travaille actuellement dans un restaurant étoilé, mais je suis seulement apprenti pour l’instant en cuisine.
        Je m’essaye au sucré mais chez moi du coup et l’année prochaine mention complémentaire en dessert de restaurant…j’ai hâte ! 🙂
        Ah c’est grâce à ton blog que j’ai découvert le dernier livre de claire heitzler et « vision gourmande », génial ces livres !
        Et toi tu travailles dans un restaurant ?

  9. Que vous dire. …. que ce soit des « imitations » de recettes de chef ou les vôtres. …les deux sont bien. Vos réalisations sont toujours à tomber par terre, alors, pas de prise de tête!

  10. L’apprentissage passe d’abord par la reproduction de ce que font les meilleurs. Surtout que tes « pâles copies » respirent ta passion cette personne a eu tort de dire ça, moi je t’encourage à fond 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *