Grand cru vanille, Calisson, Charlotte fruits rouges, c’est chez Philippe Conticini à la Pâtisserie des Rêves que ça se passe !!!

Télécharge gratuitement mon livre "Entremets d'exception"

* indicates required

Un long week end de Mai, pourquoi ne pas aller faire un tour à la pâtisserie des Rêves et s’offrir quelques douceurs. Comme vous voulez, en tous cas, moi je ne résiste pas, surtout que j’admire énormément Philippe Conticini mais j’ai quelques créations de retard, voici donc un compte rendu de ma dégustation :p

grand-cru-vanille (400x540)

Le grand cru Vanille : Qui n’en a pas déja entendu parler, il est devenu un incontournable de la capitale mais c’était une première pour moi. J’en suis encore scotché : le maître du gout a encore frappé.

Composition : subtil croustillant Duja vanille, biscuit à la vanille, insert crémeux de vanille noire, mousse chocolat blanc et vanille

En bouche, ça donne quoi : ça commence avec la mousse plutôt fondante que mousseuse qui vient enrober le palais de sa douceur vanillée puis peu à peu, les différentes strates du gateau commencent à fondre dans la bouche et c’est alors que se déploie toute la palette aromatique de la vanille entre douceur et amertume, le tout réveillé et assaisonné par le croustillant à l’amande qui vient apporter un peu de caractère à la douceur de la vanille. Et après ça, ça se passe comment ? Il est toujours là ce parfum de vanille, bien fixé au palais, c’est d’une longueur en bouche impressionnante, on ne garde que la douceur, l’impression d’avoir une gousse collé au palais pour mon plus grand bonheur. Beaucoup d’émotions à la dégustation, c’est clairement la meilleure aventure que j’ai pu avoir avec une gousse de vanille de toute ma vie.

11142402_635652319912825_985200287_n (503x391)

Le Calisson : Le génie du gout a encore frappé et de deux !!!

Composition ; Pain de genes, croustillant duja, crème au beurre orange, pate d’amande fleur d’oranger, meringue.

En bouche, ca donne quoi : Un entremet plutot moelleux et fondant juste ponctué d’un croustillant duja irresistible pour une créer une véritable alchimie entre le gout de l’amande et de l’orange, on sent l’amande, l’orange et la fleur d’oranger à travers une parfaite harmonie, c’est impressionnant de justesse, la sensation de manger un  véritable calisson en plus fondant, plus humide, meilleur quoi !!! A mon avis, beaucoup de travail pour arriver à une tel équilibre, chapeau l’artiste.

DSC_0051 (851x1280) DSC_0062 (1155x1280)

La charlotte fruits rouges vanille

Composition : biscuit cuillère au citron vert tamponné de thé matcha, d’une bavaroise mousseuse à la framboise, d’une compotée de fruits rouges très acidulée, un crémeux à la vanille et une base de sablé croustillant.

En bouche ca donne quoi : Une attaque acidulée grâce à une compotée de framboise très peu gelifiée ce qui lui permet de fondre immédiatement et de réveiller les papilles associée à la bavaroise fruits rouges qui enrobe le palais et nous emmène immédiatement dans le monde fabuleux des fruits rouges. Une fois cette première étape franchie, on assiste à un véritable spectacle buccale plein de rebondissements, la rondeur, le fondant du crémeux vanille, le croustillant apportant la gourmandise nécessaire, la mâche particulière du biscuit cuillère, la fraicheur du citron vert et le côté herbacé du Matcha qui fait quelques apparitions se collant sur les lèvres pour apporter beaucoup de complexité et de relief à ce gateau qui nous replonge littéralement en enfance en gardant l’identité de la charlotte beaucoup plus complexe mais tellement évidente. Et de trois pour le génie du goût.

Voilà, j’ai également goûté aux tartes de saisons et au fraisier qui m’ont beaucoup moins séduits mais tout est affaire de goût et ce n’est que personnel.

Télécharge gratuitement mon livre "Entremets d'exception"

* indicates required

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *